Présentation

 

 

 

VICE PRESIDENT
Matthias CARNO
 
  PRESIDENT
Thierry PARIS

 
  PRESIDENT D'HONNEUR
Christian CURIE
 
TRESORIER
Luc MARTIN
 
  SECRETAIRE
Isabelle YVES
 
  SECRETAIRE adjoint
Bernars MEYER
 
    Permanence et Coordination
René MAESTRE
   

 

 

Fondé en 1989, l'Echecs Club des Gratte-ciel va doucement grandir dans ses premiers locaux en limite de la place des bassins de Villeurbanne.

Après quelques années de structuration, le Cercle d'Echecs quitte sa salle historique pour aller s'installer dans un autre lieu chargé d'histoire - la Maison Berty-Albrecht - avec son architecture de caractère et son Parc.

De part son nouveau lieu géographique et d'autre part de la dimension acquise L' E.C.G.C   devient en 1999    L' E.C.V   -  L' Echecs Club de Villeurbanne - .

Le jeu se pratique 5 jours / 7 pour la détente ou pour le plaisir de la compétition.
En interne sont assurés des cours enfants et adultes.

Le Club, grâce à ses intervenants extérieurs, assure aussi des cours d'Echecs dans des écoles et collèges de Villeurbanne.

Le Club aligne régulièrement chaque année des équipes adultes ou jeunes en compétition Nationale III , Nationale IV  et Départementale.
Pour la première fois de son histoire le Club accède à la Nationale II, lors de la saison 2015-2016 

Chaque saison, le Club organise son open, des tournois jeunes, des tournois internes...

Il participe régulièrement aux manifestations associatives organisées par la Mairie de Villeurbanne.

note : Mai 2011


La maison des Associations " Berty Albrecht" 

La maison actuellement nommée " Berty Albrecht " est située dans le quartier Grandclément à Villeurbanne.
Cette grande et belle demeure bourgeoise a été construite dans les années 1830
Sur cet ensemble clos de murs d'une superficie de 60 ares se succèderont différents propriétaires.
C'est à partir de 1928 que le Conseil municipal convoite la propriété pour y établir un Hôtel des Postes mais celui-ci sera finalement installé dans le bâtiment de l'ancienne Mairie.
Au début des années 1940 une partie de la "Maison Morel", propriété de la famille Morel à cette époque, est louée pour installer les bureaux chargés de recenser le chômage féminin.
Berty Albrecht, en tant que inspectrice-adjointe, y arrive en avril 1941. Dans ces bureaux s'y réunissent en secret les résistants du Réseau Combat, autour de Henri Frenay notamment.
En juin 1946 la maison est revendue à la ville par les héritiers d'Auguste-Cicilius Morel.
Au cours de l'année 1947 la ville entreprend de prolonger l'escalier en chêne entre le 1er et 2ème étage et à partir de 1948 les pièces vont progressivement être réaménagées pour servir d'annexe à un Lycée de jeunes filles (actuel Lycée Edouard Herriot) qui perdure jusqu'en 1973.
Les extérieurs vont aussi subirent des aménagements, un important gymnase est alors construit, il abrite pendant de longues années le groupe de Gymnastique "La Jeune France", ce gymnase est toujours en activité de nos jours pour des écoles et collèges voisins.
De 1973 à 1977 la maison est inutilisée. Dès son élection le maire, Charles Hernu, décide de l'affectation du bâtiment en tant que "Maison pour Tous", inaugurée le 3 juin 1977.
Le 5 mars 1980 la maison est baptisée "Berty Albrecht" en souvenir de son passage dans ce lieu et en hommage à l'action de la résistante.
La cérémonie est présidée par Danielle Gouze et son mari… Francois Mitterand.

Berty Albrecht, née en février 1893, décorée à titre posthume de l'ordre des Compagnons de la Libération, fut arrêtée deux fois et condamnée : après s'être évadée de l'hôpital du Vinatier en décembre 1942, elle sera reprise à Mâcon le 28 mai 1943 et exécutée sans doute le 6 juin 1943.
Son corps repose aujourd'hui au Mémorial du Mont-Valérien.
C
ette grande et belle demeure de 1830 reconvertie en "maison des associations", qui comporte de nombreuses salles de réunions de capacité diverse, accueille dans un cadre atypique chargé d'histoire, des associations domiciliées ou non, pour des permanences, des assemblées générales, des réunions et activités diverses (cours de langues, de musique, loisirs pour toutes les générations, des Club de jeu d'Echecs de jeu Dames, conciliateur de justice et intervenants sociaux…).

                         Sources :
                         Atelier Patrimoine, Conseil de Quartier, magazine municipal Viva